Sauf indication contraire (*), l’arrangement choral de l’ensemble des chansons est réalisé par le chef du chœur.

Répertoire Coràson 2016-2017

Voilà que Coràson prend en cette quatrième année, avec ses effectifs enrichis et complétés, une direction nouvelle.

En effet, si nous avons choisi comme tous les ans de mettre en avant une thématique précise – en l’occurrence la Russie 1917-2017 pour cette année – ce sera au cœur d’un répertoire bien plus diversifié.

Du baroque au rock, du folk aux compositions chorales du XXe siècle, le répertoire de Coràson en 2017 reflète sa volonté d’acquérir davantage de l’expérience et de la maturité, ainsi que d’élargir l’étendue de son œuvre.

Russie : 1917 – 2017

Loin de toute sorte de débat idéologique, plus loin de l’actualité encore, nous sommes partis chercher quelques uns des plus célèbres et des plus beaux titres que décèle la musique russe depuis la Révolution d’octobre.

Une anthologie musicale qui parcourt un siècle de musique, de la chute des tsars à la chute de l’URSS. Un témoignage.

Répertoire

– Alexandre Lvov : Боже, Царя храни ! Bojé Tsaria Khrani !
« Que Dieu garde le Tsar » !
Hymne officiel de la Russie de 1833 jusqu’à 1917

– Samuil Pokrass : Белая армия, чёрный барон – Belaya Armiya, chorneï baron
« Armée blanche, baron noir »
Chanson de la guerre civile russe – 1920
Arrangement pour chœur d’hommes : Sarmad Khoury

– Henri Purcell : Hear my Prayer, O Lord – 1682

– Jerzy Peterburski : Утомлённое солнце – Utomlyonnaye Solntse
« Le soleil épuisé » Tango – 1935
Arrangement pour chœur : Sarmad Khoury

– Alexandre Harutyunyan : Anouch Anourjov
« Avec un doux rêve »

– Elisavet Chachina : Выхожу один я на дорогу – Vykhazhou odin ya na dorogou
« Je m’en vais seul sur la route » Romance – 1866
Poème de Mikhaïl Lermontov
Arrangement pour chœur d’hommes : Sarmad Khoury

– Paul Hindemith : La Biche
Extrait du recueil « Six Chansons »
sur des poèmes en français de Rainer Maria Rilke

– Vassily Soloviev-Sedoï : Подмосковные вечера – Podmoskovney vetchera
« Les nuits de Moscou » – 1956
Arrangement pour chœur d’hommes : Sarmad Khoury

– Yan Frenkel : Журавли́ – Zhuravli
« Les grues » – 1968
Arrangement pour chœur : Sarmad Khoury

– Queen : The Show Must Go On – 1991
Arrangement pour choeur : Sarmad Khoury

– Nikita Bogoslovski : Тёмная ночь – Tyomnaya Notch
« Sombre nuit » – 1943
Arrangement pour chœur et piano : Sarmad Khoury

 

« Mare nostrum » 2015/2016

La Méditerranée telle que nous avons choisi de la présenter est avant tout un bassin de musique, dans lequel chaque culture verse et nourrit son patrimoine musical. De la Syrie jusqu’à l’Espagne, ces chansons d’amour, ces mélodies de fête et de chagrin sont et seront pour toujours rythmées par le son des vagues, l’éternelle respiration de la mer.

Al Maya (folk), Ya Mariam (liturgique), Asmar el-lon (folk) Syrie
Na’ilik ahla zahra (Zaki Nassif), Oumen (Rahbani/Fairouz) – Liban
Yerushalem shel zahav (Naomi Shemer) – Israël
Üsküdar a gider iken (folk) – Turquie
Tik-Tak (folk), S’agapo (folk) – Grèce
Le temps des cerises (Clément/Renard) – France
Deep River (anonyme)
Imagine (Lennon)

 

« Une Nuit d’Hiver selon Coràson » 2015/2016
Le grand chœur qu’est devenu Coràson se lance dans une aventure nouvelle, celle des styles et des genres pas encore interprétés par notre chorale : le sacré, le lyrique et l’humoristique, des ensembles vocales d’hommes et de femmes, le mystère de la nuit. Une nuit de veille, de guerre, de rire, de neige et d’amour. Une nuit d’hiver pas comme les autres!


Maria Laura Low QualityQuatre hymnes mariaux – Sarmad Khoury (2015) :

Ave Maris Stella
Ave Verum
Salve Regina
Ya Mariam (hymne moyen-oriental)

Notch « Nuit » extrait de cantate (Sneg idet) – Georgy Sviridov,  pour voix de femmes sur un poème de Boris Pasternak (1965) 

Podmoskovney vechera « La nuit de Moscou »  – Vassily Soloviov, chanson russe pour voix d’hommes (1955) – Sedoi/Sarmad Khoury

Tyomnaya Notch « Sombre nuit »  – N. Bogoslovski, chanson russe du film Deux Combattants (1943) – Sarmad Khoury

OperettaL’Insalata Italiana – Richard Genee

Potpourri « Jazz in Christmas » – Sarmad Khoury

 

« Souvenirs d’Arménie » 2015

Musil dit que « L’homme pénètre avec force au monde, mais tout à coup celui-ci se renferme sur lui, et tout change d’aspect ».
Ainsi se résume notre histoire personnelle avec l’Arménie, où nous avons fait escale lors du « Chant du monde ». Comme désarmés face à l’intimité, au naturel et à l’intériorité de l’expression ; enchantés par cet univers ne sachant plus si nous pénétrions en lui ou lui en nous, nous nous sommes proposé un séjour prolongé dans cette terre, vieille gardienne du temps, pour apprendre comme elle à patiemment regarder l’histoire somnoler.

Yel Yel – d’après Komitas Verdapet
Kele Kele – d’après Komitas Verdapet
Hoy Nazan – d’après Komitas Verdapet
Oror – Koun Yeghir Palas
Chinar Es – d’après Komitas Verdapet
Garun a – d’après Komitas Verdapet*
Im Chinari Yar – d’après Komitas Verdapet
Dele Yaman – d’après Komitas Verdapet
Elégie – d’après Alexandre Harutyunyan
Yerevan Erebuni – Edgar Hovannessyan*

 

« Anthologie musicale des deux Amériques » 2014/2015
Le premier « songbook » de Coràson : à l’américaine. Le parcours remonte aux origines des genres actuels de la musique vocale aux Etats-Unis, et répertorie les styles les plus marquants et contrastés de façon chronologique. Découvrant le sud, Coràson pavane entre le tango argentin de Gardel et de Piazzolla, le boléro mexicain et la Bossa Nova du Carnaval entre autres.

Amérique du Nord
The Song of Hiawatha – d’après Antonin Dvorak
Deep River – auteur inconnu, Spiritual
Kumbaya – auteur inconnu, Folk/scouting song
Summertime – George Gershwin
Blue Moon – Richard Rodgers
Hit the Road Jack! – Ray Charles
New York New York – John Kander
Somewhere Over the Rainbow – Harold Arner, chœur de femmes, Ballad/film score “The Wizard of OZ”
Wade in the Water – auteur inconnu, Gospel

Amérique latine
Besame mucho – Consuelo Velazquez (Mexique)
Solamente una vez –  Agustin Lara (Mexique)
Manha de Carnaval – Luiz Bonfa (Brésil)
Libertango – Astor Piazzolla (Argentine)
Por Una Cabeza – Carlos Gardel (Argentine)
La Cumparsita – Gerardo Matos Rodriguez (Uruguay), marche de Carnaval

 

« Chant du Monde » 2013/2014
Premier répertoire de Coràson, il parcourt les différentes cultures musicales du passé comme du présent pour en accueillir les chansons les plus emblématiques. Une porte ouverte sur un immense musée vivant où se trouvent côte à côte la France des chansons profanes du XVIe siècle et la musique caractéristique des danses originaires d’Amérique du Sud, le chant traditionnel de l’extrême orient et de l’Europe centrale. Voyageant dans ce monde, ceci est une tentative nouvelle, non pas de se l’approprier mais de lui appartenir.

Fernanda SmallChe gusto – Antonio Caldara (Italie)
Je ne l’ose dire – Pierre Certon (France)*
Kupalinka – folklore (Biélorussie)
Mo li hua – folklore (Chine)
Vem kan segla förutan vind – folklore (Suède)
Qele Qele – Komitas Verdapet (Arménie)
Hoy Nazan – Komitas Verdapet (Arménie)
Oror – berceuse – koon yeghir palas – folklore (Arménie)
I love my love – folklore (Angleterre)
Niska Banja – folklore (Serbie)*
In memoriam – Sarmad A. Khoury (variation sur chant liturgique syriaque)
Besame mucho – Consuelo Velazquez (Mexique)
Sakura – folklore (Japon)
Manha de carnaval – Luiz Bonfa (Brésil)
Bella ciao – auteur inconnu (Italie)
Over the rainbow – Harold Arlen (États-Unis)
Deep river – auteur inconnu (American Spiritual Songbook)
Blue moon – Richard Rodgers (États-Unis)
Kumbaya – auteur inconnu (États-Unis)
Akeko Ofana No Jesu (Afrique du Sud)*

 

Share on FacebookShare on Google+Email this to someonePin on PinterestTweet about this on TwitterShare on LinkedIn